lundi 7 décembre 2015

Arbre de Noël écolo...

Certes, l'écolo, c'est dans l'air du temps. Mais c'est dans l'air du temps parce que c'est une nécessité. Dans notre siècle d'ultra-consommateurs, où tout est jetable, même ce qui n'est pas censé l'être, il est urgent de prendre conscience que les ressources de notre planète ne sont pas illimitées, et qu'on a tout intérêt à être plus raisonnables dans nos modes de vie.
 
 
Du coup, cette année, pas de déco bling-bling qui brille (je ne les ai pas jetées non plus hein... Mais disons que cette année je n'ai rien acheté comme déco qui soit en plastique ou couvert de paillettes).
Un retour à plus de simplicité, parce qu'on peut faire du beau, même avec du tout simple.
 
 
Bref, mon seul investissement a été pour cette bobine de kraft armé. C'est pas cher, 4,60€, mais ça ne se trouve pas partout partout. Du coup, en désespoir de cause, j'ai dû le commander sur Internet, avec 6€ de frais de port (et ça m'a bien fait caguer...). Il existe plein de couleurs différentes, mais j'ai opté pour un sobre marron. Ensuite, j'ai utilisé un vieux livre aux pages un peu jaunies.
 
Côté technique, ma foi, rien de plus simple. Vous choisissez un gabarit, ou vous faites au feeling. Pour de beaux ronds, moi j'utilise une tasse à café. On tourne 2 ou 3 fois les extrémités.
 
 
 
On pose un filet de colle sur tout le pourtour, et on le pose sur une page de livre, de magasine, une partition de piano... bref, au final n'importe quel papier de récup' ! Il faut maintenir la forme quelques instants, le temps que la colle adhère bien au papier.
 
 
 
Si vous n'avez pas de kraft armé, vous pouvez utiliser un simple raphia : dessinez sur un vieux livre, ou le support de votre choix, un motif ; recouvrez votre dessin de colle et posez votre raphia.
 
 
 
 
Y'a plus qu'à découper le pourtour au ciseau, une fois la colle bien sèche.
Voilà ! Pour moi : de beaux motifs pour mon arbre de Noël ! D'ailleurs, on n'a pas acheté de sapin. Cette année, nous devions abattre un cyprès, et nous avons attendu début décembre, pour en faire un "sapin", parce que c'est aussi ça, la démarche écolo... Et l'avantage énorme d'un cyprès, c'est que ça ne mesure pas 1.50m d'envergure à la base... Wouh ! gain de place !!
(Bon, je conçois qu'on n'a pas tous un grand jardin avec des cyprès à abattre, mais quand on peut...)
En revanche, j'avoue, j'ai cédé à la pression des p'tits monstres qui réclamaient à corps et à cris la guirlande lumineuse... Du coup, ils sont ravis de leur sapin et moi aussi !
 
 


(Oooooohhh, une photo floue, ça faisait longtemps...)


 
 

4 commentaires: